Sur rendez-vous : 03 88 24 80 21

C'est quoi ?

cestquoi
La chiropraxie est une médecine manuelle de référence pour les soins du dos et des articulations. Elle a pour objet la détection, le traitement mais aussi la prévention des dysfonctions mécaniques du système neuro-musculo-squelettique, notamment au niveau de la colonne vertébrale et des membres. Ces dysfonctions peuvent avoir pour conséquences une diminution des amplitudes de mouvement, des douleurs musculaires ou articulaires, des symptômes neurologiques, des troubles viscéraux, etc. Pour cela, votre chiropracteur aborde l’organisme dans sa globalité et concentre particulièrement son intervention sur le système nerveux ; ce dernier étant en relation avec l’ensemble des autres systèmes du corps humain.

Pourquoi ?

pourquoi
La chiropraxie, une efficacité prouvée sur les problèmes de dos… et bien plus ! La chiropraxie est préconisée dans le traitement et la prévention de nombreux troubles fonctionnels ou pathologiques de l’appareil locomoteur, responsables de douleurs aigues ou chroniques et souvent de limitation du mouvement. En parallèle de la prise en charge de l’appareil neuro-musculo-squelettique, l'amélioration de troubles fonctionnels viscéraux après des soins chiropratiques est rapportée de manière empirique par de nombreux cliniciens et patients (par exemple une modification du transit intestinal, une sensation d'amélioration respiratoire, une modification du cycle menstruel, une amélioration des coliques infantiles, amélioration du sommeil, etc.). Néanmoins ces améliorations ne sont pas systématiques et ne reflètent pas l'état actuel des connaissances scientifiques.


La chiropraxie est préconisée dans le traitement et la prévention de nombreux troubles fonctionnels ou pathologiques de l’appareil locomoteur qui se traduisent notamment par des contractures, des douleurs ou une limitation du mouvement.
Les effets thérapeutiques de la chiropraxie sont validés scientifiquement pour les indications suivantes :


  • Cervicalgies mécaniques
  • Lombalgies mécaniques chroniques (ex : dysfonctions vertébrales récurrentes, canal lombaire étroit) et aigues (ex : lumbago)
  • Sciatiques (faces arrières des cuisses) et cruralgies (faces avant des cuisses)
  • Lumbagos (blocages aigus des vertèbres lombaires)
  • Torticolis musculaires ou vertébraux
  • Dorsalgies musculaires et mécaniques (douleurs entre les omoplates)
  • Dysfonctionnement du bassin (syndromes douloureux des sacro-iliaques)
  • Névralgies Intercostales, facial, et cervico-brachiales (douleurs cervicales irradiant dans un bras)
  • Douleurs en relation avec des troubles de statiques rachidiennes ou scolioses
  • Douleurs projetées (douleurs pseudo viscérales par irradiations de souffrances rachidiennes)
  • Certaines douleurs du coccyx
  • Céphalées (maux de tête) d’origine cervicale
  • Douleurs projetées de la face d’origine cervicale
  • Vertiges (en particulier dans les suites de coup du lapin)
  • Certains acouphènes
  • La grossesse
  • Dysménorrhée
  • Syndrome pré-mensuel
  • Syndromes douloureux de l’articulation temporo-mandibulaire (mâchoire)
Elle soulage également les affections des articulations :

  • Épaule ou omoplate douloureuse
  • Épaule gelée
  • Épicondylite du joueur de tennis (tennis elbow)
  • Épitrochléite du golfeur (golfer’s elbow)
  • Syndromes du canal carpien (poignets), et autres syndrome n’enclavement des nerfs périphériques
  • Tendinites des autres articulations périphériques
  • Hanches (ex : tendinopathie du moyen fessier, arthrose de hanche)
  • Genoux douloureux (ex :syndrome fémoro-patellaire, dysfonctions méniscales)
  • Douleurs aux talons ou des chevilles, chevilles (ex : entorse, tendinopathie d’Achille)
  • pieds (ex : épine calcanéenne, névrome de morton) douloureux
Plus particulièrement chez les enfants et nouveaux-nés :

  • Scoliose
  • Otite
  • Enfants hyperactifs
  • Constipation
  • Autisme
  • Sommeil perturbé
  • Torticolis congénital
  • Colique

Si vous pouvez consulter un chiropracteur en cas de douleurs, quelles qu’en soient leurs origines, après un choc traumatique ou non, ou en période de stress, vous pouvez aussi tout simplement faire vérifier régulièrement le bon état de votre colonne vertébrale.

Pour qui ?

pourqui
La chiropraxie est indiquée pour tous, sans distinction d’âge. Certaines personnes sont toutefois susceptibles d’y avoir recours plus régulièrement que d’autres, selon leurs contraintes professionnelles (mouvements répétitifs, métiers physiques, postures prolongées debout ou en station assise, etc.), le sport ou l’instrument de musique pratiqué ou tout simplement car elles sont dans une période particulière de leur vie (nouveaux nés, femmes enceintes, jeunes athlètes, séniors). Ainsi, la chiropraxie est adaptée à toutes les personnes exposées à une « sur-utilisation » des articulations, muscles ou tendons ou à l’adoption de gestes et postures inadaptés ainsi qu’aux personnes soucieuses du maintien de leur bien-être physique.


enceinte
La chiropraxie pendant la grossesse : enceinte, en forme !
La grossesse est une période importante de changements physiologiques, posturaux et hormonaux. Au fil de la croissance du fœtus, votre cambrure (lordose lombaire) s’accentue. La taille et le poids du fœtus, comme le vôtre, évoluent rapidement. Votre poitrine s’alourdit. Tout cela provoque des douleurs spécifiques à la grossesse, localisées au niveau du bassin (ex : sciatalgie, syndrome douloureux des articulations sacro-iliaques) et des vertèbres dorsales (ex : douleur entre les omoplates ou encore à la transition entre le rachis dorsale et le rachis lombaire).
Qu’attendre de la chiropraxie pendant la grossesse?

Le traitement chiropratique agit sur l’alignement du bassin et la mobilité articulaire favorisant ainsi votre bien-être quotidien. Dans une période où la prise de médicaments doit être envisagée avec la plus grande prudence, elle permet de lutter efficacement et naturellement contre la douleur. Après la naissance, le chiropracteur corrige les dysfonctionnements de l’appareil locomoteur liés à l’accouchement, prévenant ainsi les douleurs susceptibles de persister. Selon le souhait de la maman, votre chiropracteur examine le nouveau-né afin de détecter de possibles « lésions » liées aux conditions de l’accouchement.


enfant
La chiropraxie pour vos enfants et adolescents : accompagner pour une croissance en pleine santé
La chiropraxie pour les bébés : atténuer les problèmes de coliques et de sommeil
Lors de l’accouchement, les tractions exercées sur votre bébé peuvent provoquer des lésions articulaires difficilement décelables. Ces dysfonctionnements peuvent avoir des conséquences très diverses, au premier rang desquelles les troubles du sommeil ou les troubles viscéraux. Par un travail de pressions très douces et précises, le chiropracteur est en capacité de détecter et corriger ces lésions dès le premier âge de la vie.
La chiropraxie pour l’enfant et l’adolescent : préserver leur dos au fil de la croissance

Apprendre à tenir sa tête, à s’asseoir, à ramper puis à marcher, porter un lourd cartable, passer de longues heures assis, s’investir dans une activité sportive : le squelette en construction de votre enfant est continuellement sollicité, voir mis à mal.
Plus tard, nombre d’adolescents se sédentarisent, adoptant de mauvaises postures devant la télévision ou l’ordinateur. A cette période, le corps se transforme rapidement, favorisant ainsi l’apparition de dysfonctions vertébrales telles la scoliose ou plus simplement des douleurs récurrentes liées à des postures inadéquates.
Le suivi chiropratique de la croissance de votre enfant est donc particulièrement recommandé.


sportif
La chiropraxie pour les sportifs et les musiciens: prévenir, traiter et optimiser / optimiser vos performances
Le corps est une belle mécanique qui nécessite une révision régulière ! Le sportif et le musicien sollicitent leur corps de manière considérable, le poussant parfois jusqu’à ses limites physiologiques. La répétition de certains gestes techniques peut provoquer des dysfonctionnements de votre appareil locomoteur. Si au début ces dysfonctionnements sont imperceptibles car indolores, l’activité s’en trouve bien souvent déjà altérée. A terme, ils peuvent conduire à la blessure. En permettant au corps de trouver un équilibre optimal entre le système articulaire, neurologique et musculaire, la chiropraxie trouve une place de choix dans la vie des sportifs et des musiciens.
Qu’attendre de la chiropraxie quand on est sportif ?

Peu importe leur niveau et leur âge, chez ces catégories de personnes, il ne faut pas négliger un suivi préventif. Le chiropracteur aura pour objectif d’optimiser le potentiel de chacun. Le chiropracteur agit à plusieurs niveaux :


Le traitement chiropratique régulier des sportifs permet de diminuer les temps de récupération après certaines blessures. Ces athlètes ont un point commun, au-delà de leurs performances sportives exceptionnelles, ils sont suivis par un chiropracteur : Roger Federer, Tiger Woods, les footballeurs du Milan AC ou encore les basketteurs des San Antonio Spurs… Tous confient leur outil de travail –leur corps– aux mains expertes d’un chiropracteur. Depuis 2010 et les Jeux Olympiques de Vancouver, ou de Londres, les chiropracteurs sont présents auprès des autres professions médicales pour assurer des soins aux athlètes.


senior
La chiropraxie pour les séniors : vieillir en bonne santé ! / préserver son capital santé
Avec l’âge, les articulations s’usent et perdent de leur souplesse, les muscles fondent. Cumulés, ces phénomènes affectent progressivement la mobilité du rachis et des membres. Puisque nous vivons de plus en plus vieux, il est essentiel de favoriser sa santé en adoptant des habitudes préventives notamment en préservant la santé de nos articulations.
Qu’attendre de la chiropraxie quand on est âgé ?

Face au vieillissement, la chiropraxie apporte des réponses préventives et curatives spécifiques. En s’appuyant sur votre historique de santé, sur l’imagerie médicale et sur une évaluation complète de vos fonctions locomotrices, le chiropracteur développe un plan de traitement adapté à votre degré d’ostéoporose ou d’arthrose, le cas échéant. Le traitement chiropratique vise à restaurer la mobilité articulaire et à réduire la douleur améliorant ainsi significativement votre qualité de vie


actif
La chiropraxie pour les actifs : prévenir et soigner les TMS
Les TMS regroupent l’ensemble des pathologies des tissus mous (muscles, tendons, ligaments et nerfs) et des articulations liées à l’activité professionnelle. Ces lésions se manifestent aussi bien au niveau des membres supérieurs qu’au niveau des membres inférieurs. Douloureuses, elles peuvent entraîner une perte de force ou de mobilité jusqu’à réduire les capacités de la personne affectée. Fatigue musculaire, picotements, engourdissements ou douleurs localisées, les symptômes des TMS peuvent être très variés. Ressenties dans un premier temps uniquement pendant l’activité exercée et disparaissant au repos, non traitées les symptômes s’installent et tendent à persister après le travail.
Qu’attendre de la chiropraxie quand on souffre de TMS ?

Le chiropracteur agit à deux niveaux, curatif et préventif. Les soins prodigués par le chiropracteur visent à restaurer la mobilité articulaire et à réduire la douleur. Dans une approche globale de la santé, le chiropracteur accompagne les soins qu’il dispense de conseils de nature à en accroître les bienfaits.